Symphonia 60, vraiment éfficace que dans le médium-aigu

Matériaux, produits et systèmes, coefficients.

Symphonia 60, vraiment éfficace que dans le médium-aigu

Messagepar burne » 01 Mai 2012, 11:17

Après l'essai de laine de bois et mousse Basotect, j'ai essayé les panneaux symphonia 60 en naturel et couleurs.
Pour mémoire les essais précédents sur la laine de bois ici: viewtopic.php?f=35&t=17&start=40#p3248
Avec la mousse Basotect la: http://cinetips.com/viewtopic.php?f=35& ... rt=0#p4020
Plus approfondi et avec d'autres essais ici : http://cinetips.com/viewtopic.php?f=34&t=155#p3633

J'avais déjà des panneaux de couleurs en symphonia 60 et ils étaient un peu plus performant que la laine de bois dans le médium aigu.
J'ai commandé des panneaux en naturel(charcoal), ils sont de couleurs foncé et vont bien pour une salle de home-cinéma.
Leur légèreté m'avait donné l'envi de les mettre au plafond et de les combiner avec les vénézzia pour les murs dans ma future salle.

L'essai est dans une pièce rectangulaire de 16m² environ actuellement avec(chiffres trés grossiers) 35% de surface couverte de panneaux de laine de bois, beaucoup de mousse Basotect(la plupart 4cm) et des panneaux de symphonia 60 de couleur. Le reste étant des diffuseurs ou d'autres materiaux avec divers proprietés absorbantes.
Puis à été rajoutés des panneaux symphonia 60(mais j'ai également soustrait des panneaux de laine de bois et un peu de mousse basotect) en ateignant quand même prés de 50% de surface totale.

J'indique mon ressenti à chaque changement mais hélas, je ne garde pas toutes les mesures que je fais et j'ai éffacé par mégarde des mesures que je voulais gardé, dont celles-ci.
Ainsi, les courbes que je montre ont été faite à 3 mois d'intervalles et dans des positions proches mais différentes, vraiment désolé.
En revanche ce que je peux vous dire c'est que les courbes que j'avais eu à ce moment la montrent un net gain dans le médium-aigu comme celles que je diffuse. En ce qui concerne le grave, elles étaient pour ainsi dire identiques sous 200hz contrairement à celles diffusés ici.
Les 5 canaux sont diffusés en même temps, c'est volontaire et explique en partie le filtrage en peigne et la courbe montante dans le grave.

Commençons par le group delay:
ici avec 35% de surface:
Image



et la avec 50%, en majeure parti à base de symphonia:
Image

Gros progrès sur le médium-aigu du fait de la qualité des matériaux et une surface couverte nettement plus importante. L'écoute est moins agressive et plus détaillé.
Pour le grave pas vraiment de changement...
Une petite partie des symphonia se retrouvent dans la zone surround car je n'ai pas le choix et ceci entraine évidement un inconvénient.
Comme le champ est moins diffus, les surround sont presque localisables entrainant un "trou" mais surtout le champ de diffusion est devenu trop faible. Il faudra passer en 7.1 ou multiplier au moins par deux les zones de surround.
Je ne peux déplacer mes diffuseurs à ces emplacement mais cela confirme bien qu'il faut diffuser aux niveau surround.


Les mesures d'impulsion n'ont pas montré de gros changement et la mesure du rt60 avec un micro est non suffisamment reproductible pour la diffuser.(elle montrait une légère amélioration dans le médium aigu et l'inverse dans le grave)
Curieusement le délais de groupe est plus reproductible, peut être grâce à la résolution plus grande.


Pour la mesure fréquentielle(lissé au 48éme d'octave), j'ai importé l'ancienne mesure et l'est calé en niveau sur la nouvelle pour une comparaison plus facile, ici:
En rose avant à 35% et en bleu après avec 50%
Image

Malgré que les mesures ne sont pas les mêmes, on peut remarquer que le medium-aigu est moins torturé. En revanche sur le grave, comme je le disais au début, les résultats n'ont pas montré de progrès.
D'ailleurs même ici avec les différence de temps et de positionnement les deux courbes sont même proches.

Pour le grave, seuls sont efficaces les symphonia.(avec un coef conséquent). si je comptabilise uniquement les symphonia, le 1er essai à été fait avec 4% de la surface totale couverte par des symphonia 60 de couleurs et le 2ème essai avec les symphonia de couleurs, plus les naturels.
Nous sommes donc avec une surface de 17%.

Pour rappel, le symphonia 60 est sensé avoir un coef proche de 1 à 150hz.
http://www.akustar.com/tech/033_m_symph60.htm
Image

Dans mon cas, passer de 4% à 17% de surface traité dans le grave, n'a pratiquement rien apporté dans ce registre si ce n'est quelques milliers d'euros en moins par rapport à de la laine de roche...
Ca fait un peu mal ou je pense et remet en cause ma commande des venezzia. Mais au moins, j'ai une réponse qui confirme bien mes soupsons quant au flou artistique des pros sur le sujet. Il ne s'agit à mon avis pas uniquement du fait que le grave est par nature difficilement maitrisable.
J'avais timidement pensé que l'essai ici: viewtopic.php?f=35&t=17&start=40#p3248 était limité par la méthode, mais force est de constater que de la mousse n'est pas capable de traiter correctement le grave.
La capacité réactive du symphonia semble bien limité au 300/400hz(fixe, contrairement dans mon essai à la laine du fait de la méthode, fr=/X2) soit quand même bien plus bas que la simple laine roche d'épaisseur égale.

Ainsi il faut ce choix en connaissance de cause. C'est un produit déjà teinté avec une forme qui peut mettre en valeur un intérieur et à encombrement égale, un peu meilleur que la laine de roche.
Les déconvenues dans le traitement du grave sont apparemment monnaie courante chez les forumeurs, peut être qu'il faut finalement s'en accommoder à moins de pourvoir mettre plusieurs mètres de laine de roche...comme dans les studios.
En espérant que ce post vous soit utile, pour ma part j’attends de déménager prochainement dans plus grand avec impatience.

PS: Pour le grave je ferais peut être un autre sujet de la prochaine pièce et de nouveaux matériaux. Mais ce que je peux déjà constater à l'écoute est qu'en traitant les angles on gagne un peu dans le bas-médium en lisibilité en réduisant également les modes.(?)
Néanmoins symphonia ou laine de bois ne m'ont pas montré de grosses différences, pourtant la laine de bois en 15cm n'est pas censé être suffisamment efficace dans ce registre.
arriver à 15% de traitement ne m'a pas montré de gain par rapport à 5%, symphonia ou laine de roche.(on parle de grave)
J'affinerais les essais dans la nouvelle salle.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Symphonia 60, vraiment éfficace que dans le médium-aigu

Messagepar Jean-Pierre Lafont » 01 Mai 2012, 15:03

Merci pour ce post. Il montre, pour le moins, que vous êtes passionné et tenace.
Par contre, les méthodes de mesure sont... disons "décalées".

Les coefficients d'absorption cités sont mesurés en chambre réverbérante. Personnellement, je ne suis pas fan de cette méthode car elle ne correspond en rien aux conditions rencontrées dans une pièce d'habitation et à fortiori dans une pièce d'écoute dédiée. Mais, puisque la quasi totalité des fabricants de matériaux utilisent cette méthode avantageuse, on est bien obligé de les suivre pour que les coefficients soient comparables (tout en étant faux).

Ensuite, on ne mesure pas l'efficacité d'un absorbeur dans une pièce déjà partiellement traitée. Je vais tenter d'expliquer pourquoi de manière imagée à travers 2 expériences.
1- Prenez un verre d'eau pure. Goutez-là. Elle n'a aucun goût particulier.
- Ajoutez-y un morceau de sucre et laissez-fondre. Le goût de l'eau devient sucré et vous sentez bien la différence.

2- Prenez un autre verre d'eau qui contient déjà 5 morceaux de sucre. Goutez et essayer de vous souvenir du goût.
- Ajoutez un 6emme morceau et goutez à nouveau. Le changement de goût est moins évident qu'avec la première expérience. Pourtant on a ajouté la même quantité de sucre dans les 2 cas.

En introduisant un 1 Sabine de matériau absorbant dans une pièce dont l'ensemble des parois absorbe de 1 Sabine, vous divisez l'énergie réfléchie par 2.
Si la pièce est déjà traitée et que ses surfaces absorbent de 15 ou 20 Sabines, le Sabine supplémentaire ne produira pratiquement pas de différence. Il faudrait en ajouter 5 à 10 pour sentir et mesurer une différence.

Par conséquent, si vous introduisez 4 colonnes de Symphonia (par exemple) dans une pièce vide, vous entendrez une différence énorme.
Si vous introduisez la même quantité de Symphonia dans une pièce déjà absorbante, votre jugement sera différent, même si la même quantité d'énergie a été absorbée. Les mesures ne vous renseigneront pas davantage, surtout à partir d'une réponse impulsionnelle. Une analyse modale à partir d'une cartographie 3D réalisée avec un signal sinusoidal serait plus révélatrice et plus précise.

D'autre part, si les absorbeurs d'angle ont des performances 3 ou 4 fois meilleures que les absorbeurs plats, ils ne font pas de miracle. Le chemin parcouru dans un Symphonia 60 est environ 70 à 80cm, à rapprocher de la longueur d'onde, soit une fréquence de coupure basse autour de 100 à 120Hz.
Si vous voulez couper plus bas, il faut un dispositif plus gros.
Si vous voulez absorber davantage, il faut couvrir plus de surface.
Quelque soit le matériau utilisé. Bien sûr certains matériaux seront plus efficaces que d'autres, (résistivité à l'écoulement) mais les lois de la physique ont toujours le dernier mot.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
 
Messages: 3215
Inscrit le: 08 Oct 2010, 07:21
Expérience HC: Professionnel

Re: Symphonia 60, vraiment éfficace que dans le médium-aigu

Messagepar burne » 01 Mai 2012, 18:02

Certainement, mais ce n'est pas tant la méthode que je décrierais mais plutôt la communication autour de tous ces matériaux; mais je ne suis pas la pour polémiquer...

En introduisant un 1 Sabine de matériau absorbant dans une pièce dont l'ensemble des parois absorbe de 1 Sabine, vous divisez l'énergie réfléchie par 2.
Si la pièce est déjà traitée et que ses surfaces absorbent de 15 ou 20 Sabines, le Sabine supplémentaire ne produira pratiquement pas de différence. Il faudrait en ajouter 5 à 10 pour sentir et mesurer une différence.

Cela me parait évident, hors en surface de traité totale(en comptant donc le traitement médium-aigu), je passe presque au double et pas de différence. Et si on parle uniquement de surface traité dans le grave on passe de 4 à 17% soit le presque triple, on devrait donc avoir une grosse différence.
C'est bien le cas dans le médium-aigu, la différence est énorme mais pas dans le grave.
Au contraire pourrait on dire, car seulement le haut du spectre étant vraiment traité, l'écart avec le grave qui ne l'est pratiquement pas devient encore plus audible.(impression de grave omniprésent, roulant et trop fort, mais c'est logique)
Sur le délais de groupe on voit d’ailleurs bien ce fait, non pas que le grave soit pire mais que seul le haut du spectre étant vraiment mieux traité, on pourrait croire que le grave est encore pire qu'avant à l'écoute.
Ayant suffisamment d’expérience en audio, je ne suis pas tombé dans ce piège et je me suis bien rendu compte que le grave n'était pas pire.

Ceci étant, mon PS n'a pas bien été compris car pas assez développé(c'était un PS) c'était un autre essai dans ma salle hifi et avec d'autres matériaux. Symphonia sur le premier essai et laine de roche sur le second. Vu la facture, j'ai quand même voulu en être sûr; les mesures m'ont encore confirmé que je n'étais pas sourd.
Il s'agissait bien d'une pièce vide( à part un bureau et deux gros monitors) avec 0% de traitement puis 5% et enfin 15%, soit le triple au passage.
Constat identique que la salle de home-cinéma, énorme gain dans le médium aigu à chaque fois, zéro ou presque dans le grave.(sous 250hz) Concevable pour de la laine compte tenu de son épaisseur mais pas des symphonia vendu pour traiter ce registre...

e fais vite car j'ai d'autres priorités.
Mon post était pour informer de mon constat qui est à contre courant ce que l'on peut lire et particulièrement sur les sites de vente. La prudence me parait au minimum de mise avec ce matériau si on souhaite traiter, même en partie ces fréquences.
burne
 
Messages: 153
Inscrit le: 22 Avr 2011, 14:21
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Symphonia 60, vraiment éfficace que dans le médium-aigu

Messagepar Simo » 01 Mai 2012, 22:30

Merci pour ce retour et pour ces mesures.

J'ai pris également des symphonia, Orion et d'autres mousses que les ai conjugué avec de la laine de roche haute densité et le résultat est satisfaisant à "l'écoute". J'avais fait la même écoute uniquement avec la LDR en respectant la même épaisseur, la correction était déséquilibrée et l'écoute très différente.

J'avais pris Symphonia puisqu'ils permettent une absorption large bande comme indiqué sur le site. Les symphonia ne permettent pas d'absorber spécialement le grave mais "large bande" sous entendu une partie des graves, c'est ce qu'ils ont confirmé vos mesures.
Donc, la communication autour de cette mousse n'est pas en contradiction avec vos mesures. Il n'est pas indiqué nul part que les symphonia sont faites pour absorber le grave !!!

Les symphonia ont le mérite d'absorber au moins jusqu'à 200Hz alors que la LDR ou laine de bois ne le permettent pas à épaisseur égale
Vous savez très bien que le problème de grave est difficile à maîtriser à moins d'en mettre une très grande épaisseur (comme vous l'avez dis) qui prendra une bonne partie de la salle.

Si on a pas assez de place, petite salle, si on veut absorber sur une bande plus large, si on veut de l'esthétique forme ou couleur (pas besoin de couvrir avec un tissu acoustique), si on veut de l'intégration ... les Symphonia, Orion et autres conviennent parfaitement. Mais, on est bien d'accord il faut en mettre le prix.

Et si on a assez de place, grande salle, prendre 1m d’épaisseur de chaque mur, absorber en large bande y compris le grave, couvrir le tout par un tissu acoustique, la solution "économique" c'est la laine minérale, là encore il faut savoir comment la disposer pour avoir un résultat satisfaisant.
Simo
 
Messages: 246
Inscrit le: 21 Nov 2010, 18:13
Expérience HC: Amateur éclairé

Re: Symphonia 60, vraiment éfficace que dans le médium-aigu

Messagepar sebastinus » 06 Mai 2012, 22:15

burne a écrit:La capacité réactive du symphonia semble bien limité au 300/400hz(fixe, contrairement dans mon essai à la laine du fait de la méthode, fr=/X2) soit quand même bien plus bas que la simple laine roche d'épaisseur égale.

chez moi, 9 modules neutralisent les O.S. jusqu'à 150; la laine de coton ne faisait rien sous 500 Hz

burne a écrit:Néanmoins symphonia ou laine de bois ne m'ont pas montré de grosses différences, pourtant la laine de bois en 15cm n'est pas censé être suffisamment efficace dans ce registre.
arriver à 15% de traitement ne m'a pas montré de gain par rapport à 5%, symphonia ou laine de roche.(on parle de grave)
J'affinerais les essais dans la nouvelle salle.


Tout le problème est que la laine n'absorbe plus de manière constante entre 1000 et 150 Hz contrairement au symphonias.
L'écoute devient plus neutre et l'inflexion du haut grave s'améliore nettement.
sebastinus
 
Messages: 39
Inscrit le: 30 Oct 2010, 12:43
Résidence: Toulouse
Expérience HC: Débutant


Retour vers Correction, matériaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité